Pourquoi faut-il automatiser sa relance quand on est en mode SaaS ?

Automatisation-relance

Comment automatiser la gestion de vos processus de de facturation ?

Sofacto vous permet d’automatiser l’émission de vos factures et de vos relances. 

Pour anticiper au mieux les risques d’impayés ainsi que les allongements de délais de paiement, il est nécessaire pour une entreprise de mettre en place une stratégie de recouvrement efficace. La relance automatique via un logiciel de facturation en ligne s’inscrit à la base de cette stratégie. Personnalisable et adaptable en fonction des différents clients, elle est un moyen particulièrement efficace pour réduire drastiquement les litiges qui peuvent survenir entre un créancier et son débiteur.

Les particularités du modèle SaaS

Tout d’abord, il convient de revenir sur ce qu’est une solution SaaS. Tiré de l’anglais « sofwtare as a service » que l’on peut traduire littéralement par « logiciel en tant que service », une solution SaaS permet l’utilisation – totale ou partielle – d’un logiciel hébergé par un fournisseur sur un cloud. À travers un abonnement, on acquiert le droit de disposer dudit logiciel et des différentes fonctionnalités pour lesquelles on s’est engagé à payer.

Aujourd’hui, le modèle SaaS représente un pilier de l’économie par abonnement qui continue à se développer d’année en année [1].  Toutefois, cette croissance encourageante ne doit pas pour autant conduire à une baisse de la vigilance quant à la nécessité d’entretenir une trésorerie saine pour les acteurs de ce marché en pleine expansion.

Contrairement à l’achat d’un bien matériel, une solution SaaS peut inconsciemment passer au second plan dans les priorités de paiement d’un débiteur. Par ailleurs, en tant qu’acteur privilégié de la transformation numérique qui s’opère actuellement, une entreprise spécialisée dans les solutions SaaS a tout intérêt à se montrer particulièrement à jour en matière de relance et de facturation numérique. Il en va de son image de marque et de son expertise.

Relance automatisée : un gain de temps et d’argent

Procéder à des relances manuelles est chronophage et contre-productif. Un collaborateur qui doit faire le tri parmi les entreprises à relancer et procéder à des rappels individualisés peut consacrer toute une journée à cette tâche, sans pour autant avoir l’efficience d’une solution de relance automatisée. 

Les avantages de la relance automatisée sont multiples et une entreprise peut réaliser des économies de temps, mais aussi et surtout d’argent, notamment à travers :

  • le temps dégagé pour les employés qui s’occupaient des relances manuelles ;
  • le décloisonnement des équipes ;
  • la possibilité de segmenter la clientèle pour plus d’efficacité ;
  • la traçabilité des relances ;
  • la réduction des risques de litiges ;
  • le suivi des relances et paiements en temps réel ;
  • la mise en place d’alerte en cas de retard ;
  • la création et la personnalisation de scénarios automatisés en fonction des clients.

 

Toutes ces possibilités offertes par un outil de facturation numérique performant contribue à l’optimisation du poste client qui constitue, pour rappel, la plus grande rentrée d’argent pour une entreprise. À cet effet, on peut évoquer que la mise en place de relances automatiques s’inscrit pleinement dans une logique dite order to cash, car elle influe sur l’intégralité du cycle de vente et tend à rendre l’entreprise plus compétitive.

Comment mettre en place un modèle de relance efficace ?

Dans le but de maximiser les chances de mise en place d’un système de relance automatique profitable, il est nécessaire d’adapter une stratégie différente en fonction des différents débiteurs. S’il est bien entendu indispensable d’envoyer un rappel suite à un retard, une entreprise n’aura pas la même approche selon qu’elle s’adresse à un client grand compte ou une PME. C’est la raison pour laquelle il est important de bien segmenter la clientèle et procéder à une analyse des bons et mauvais payeurs. 

En procédant à cette analyse fine des habitudes de paiement de ses clients, l’entreprise est en mesure d’adapter sa stratégie de relance pour tendre vers toujours plus de réussite. À titre d’exemple, il apparaît logique d’encaisser rapidement les clients réguliers qui représentent les revenus les plus importants avant de s’occuper des « mauvais élèves » pour des raisons évidentes de trésorerie. De la même façon, à travers la bonne utilisation d’un logiciel de facturation en ligne, une entreprise est à même de programmer un scénario spécifique de relance pour les débiteurs familiers des retards ou des impayés. Il est donc possible d’alerter et de relancer un mauvais payeur de manière automatique bien avant la date butoire de paiement, et ce, de manière personnalisée et adaptée (e-mails, SMS, appels téléphonique) dans l’optique d’anticiper toute forme de retard et d’être couvert en cas de litige.

Trop souvent négligée, l’automatisation des rappels est pourtant un moyen simple à mettre en place pour une entreprise, en plus de présenter de nombreux avantages. Moyen efficace de renforcer sa compétitivité tout en ayant un impact positif sur sa trésorerie, l’utilisation d’un logiciel de facturation en ligne équipé d’un module de relance – à l’image de celui proposé par Sofacto – s’impose comme un élément indispensable pour le développement économique d’une entreprise.


[1] https://www.channelnews.fr/les-revenus-du-saas-representent-23-du-marche-total-des-logiciels-93873

Plus d'articles :