Comment utiliser Sofacto ?

Créez et envoyez vos factures facilement. Créez vos propres modèles de factures, envoyez-les à vos clients et gardez un œil sur vos finances.

La facturation a été impactée de plein fouet par la transformation digitale des entreprises. Mais heureusement, ces évolutions technologiques ont progressivement remodelé le domaine de la comptabilité pour le meilleur ! Voici les raisons qui amènent inéluctablement à adopter un logiciel de facturation à la pointe de l’innovation.

Gagner un temps précieux sur la facturation

Parmi les nombreux avantages des logiciels de facturation les plus récents émerge tout d’abord une simplification impressionnante des process. Quel comptable n’a pas rêvé un jour de transformer en un clic un devis en facture ? Ou d’être automatiquement prévenu pour effectuer ses relances d’impayés ?

Ces innovations sont une véritable révolution pour quiconque a facturé à l’époque où le papier régnait en roi. Mais elles le sont également vis-à-vis des premiers logiciels de facturation apparus avec l’avènement massif des ordinateurs dans les espaces de travail. Une fois la technologie maîtrisée, les limites du possible pouvaient de nouveau être optimisées. Et la facturation devait s’adapter aux défis imposés par les évolutions du marché (utilisation de CRM, nouveaux modèles de financement…). Ce sont ces nouvelles opportunités d’amélioration, en parallèle du succès croissant de Salesforce, qui ont amené Sofacto à exister ! 

L’une des premières grandes transitions numériques en comptabilité a été le préconfiguration des documents. L’exploiter à son plein potentiel est vecteur d’une économie de temps salutaire, aidant ainsi à s’acquitter de nombreuses saisies répétitives. Mais il contribue aussi largement à éviter les risques d’erreur, et par effet ricochet, à gagner du temps sur leur rattrapage. Et même quand cela se produit, les fonctionnalités de Sofacto permettent de corriger une erreur de facturation en un temps record. 

Ces gains de temps modifient l’organisation de l’entreprise au jour le jour mais, plus important encore, sont en totale corrélation avec le bien-être et la réussite professionnelle de ses employés.

Faire de la facturation un levier de développement

Libérer ses équipes des tâches les plus répétitives liées à la facturation laisse le champ pour se recentrer sur des objectifs de performance, simultanément plus enrichissants à l’échelle personnelle et à celle de l’entreprise.

Inversement, un bon logiciel de facturation est un socle solide pour sensibiliser les équipes commerciales aux enjeux de facturation. Ce décloisonnement fait écho à une vérité bien établie : une maîtrise complète du cycle de vente est indispensable à la satisfaction de ses clients. Les logiciels de facturation récents suivent logiquement les tendances actuelles du marché du travail où la polyvalence et la vision 360 sont devenues incontournables.

Un autre levier attractif qu’octroie la dimension logicielle de cette facturation 3.0 est de soigner plus attentivement ses relations avec les clients. Ce temps dégagé et les options de personnalisation des factures élèvent la relation client à un meilleur niveau. D’un côté, la gestion des templates vis-à-vis de sa propre charte graphique affirme l’identité de l’entreprise. De l’autre, les clients réceptionnent plus rapidement et plus efficacement des documents que l’on peut même prendre le temps d’éditer sur mesure, au cas par cas. Certaines entreprises ont déjà fait de leurs factures de vrais outils de communication, pour mieux se démarquer de la concurrence.

De plus, consulter l’historique des clients en un clin d’œil évite bien des maladresses et fluidifie les échanges, pour se concentrer, là encore, sur l’essentiel. Accéder à ses données de facturation est justement notre dernier grand enjeu à passer en revue, un enjeu qui a rendu certaines solutions pourtant numériques complètement obsolètes à l’ère de la transformation digitale.

Une accessibilité inégalée à ses factures

S’il y a bien un dernier argument de poids pour passer sur un logiciel de facturation dernière génération, c’est le fait que celui-ci repose sur le cloud. Les solutions dites “Saas” (Software as a service) sont ainsi installées sur un serveur distant et non sur les différents ordinateurs de vos équipes. Avec une simple connexion internet, les données de facturation sont ainsi disponibles depuis n’importe où et à n’importe quel moment, et par tout employé de l’entreprise bénéficiant de cet accès.

Cette centralisation évite alors les désordres administratifs. Dans le cas de Sofacto, qui est directement intégré à Salesforce, cela permet même d’établir l’entièreté d’un cycle de vente. Au-delà de ne pas avoir besoin de s’éparpiller à travers différents outils, parfois incompatibles entre eux, il confère enfin la possibilité de visualiser sa trésorerie en temps réel. Ce recul sur l’ensemble de ses données de facturation se révèle déjà un atout indispensable pour le monitoring de l’activité financière d’une entreprise.

Ce recours grandissant au cloud s’explique aussi par le fait qu’il permet de de rendre plus sûr le stockage de ses données. Les détenir uniquement sur un serveur interne nécessite une certaine logistique et s’avère surtout source de nombreux risques. En l’occurrence, Sofacto a l’avantage de s’appuyer sur les ressources de Salesforce en matière de cybersécurité.

Enfin, les derniers logiciels de facturation enterrent définitivement le recours au papier, alors même que dès le 1er janvier 2023, les factures électroniques B2B seront une obligation en France. Derrière ce changement imposé par le Projet de Loi de Finances 2020, les entreprises ont tout à gagner en s’affranchissant définitivement du papier : rendre leurs activités plus écologiques et moins coûteuses.

Plus d'articles :