Pourquoi le modèle de l'économie par abonnement séduit toujours plus de consommateurs ?

Comment automatiser la gestion de vos processus de de facturation ?

Sofacto vous permet d’automatiser l’émission de vos factures et de vos relances. 

Depuis une dizaine d’années, le modèle de l’économie par abonnement connaît une croissance ininterrompue. Bien aidée par l’essor du digital dans notre quotidien, la subscription economy séduit des consommateurs qui privilégient désormais l’usage à la possession. Comment expliquer cette évolution et ce changement de mentalité ? 

Les consommateurs recherchent la simplicité

Lorsque l’on interroge les consommateurs sur les raisons qui les poussent à franchir le cap de l’abonnement à un produit ou un service, la majorité des réponses va dans le même sens : commodité. En effet, leur priorité est désormais centrée sur l’usage davantage que sur la possession si l’on se fie à diverses études sur le sujet. D’après un sondage réalisé en 2018, seuls 9% des Français disent être attachés au fait de posséder un bien destiné à la consommation. Ce changement de mentalité semble davantage être le fruit de la jeune génération.Toujours selon la même étude, 64% des 18-24 ans consomment au moins un service ou produit par abonnement.

L’essor du digital dans notre quotidien joue également un rôle très important dans le rapport que les consommateurs entretiennent avec les services par abonnement. Aujourd’hui, il est extrêmement simple de s’abonner à un service en quelques clics, notamment via le téléchargement d’une application mobile. Pour s’en assurer, il suffit de jeter un œil à l’évolution de l’offre sur l’App Store d’Apple. De 71 000, le nombre d’applications disponibles a explosé pour atteindre 3,4 millions en 2020. Si l’on ajoute à cette observation le fait qu’un Français passe en moyenne plus de 3h30 par jour sur son smartphone, on comprend pourquoi le marché de la subscription economy s’est envolé en l’espace de quelques années. 

Il est à noter que l’on peut dresser le même constat dans le monde du travail où le modèle SaaS (Software as a Service) connaît également une croissance remarquée. Anciennement dominé par le modèle On-premise, les dirigeants sont aujourd’hui bien plus ouverts à l’adoption de solutions agiles reconnues pour la simplicité de leur mise en place. 

Quand la crise sanitaire sert de déclic

Si la crise sanitaire liée à la Covid-19 a paralysé l’activité de nombreuses entreprises, on ne peut pas en dire autant pour le marché de l’économie par abonnement. Entre 2020 et 2021, le chiffre d’affaires mondial du secteur est passé de 142 à 186 milliards d’euros.

D’une manière générale, la crise sanitaire a fait émerger de nouveaux besoins. À titre d’exemple, les abonnements à des services de divertissements comme les plateformes de streaming ont explosé pendant les périodes de confinement. De la même manière, les applications de coaching sportif ont connu un essor colossal d’environ 240% à cette même période. Dans un même ordre d’idée, les téléchargements d’applications mobiles ont augmenté de 33% en 2020 et l’on constate par la même occasion une hausse de 20% au niveau des dépenses facturées sur ces mêmes applications.

Il en va de même du côté des entreprises qui ont été obligées de s’adapter à un contexte inédit. Tout d’abord, le télétravail a considérablement contribué à l’essor des solutions SaaS. Des plateformes comme Slack où Microsoft Teams ont logiquement enregistré un bond considérable en l’espace de quelques mois. L’exemple le plus significatif reste encore Zoom qui a vu son nombre d’abonnés multiplié par 30 en seulement 6 mois

La mentalité des dirigeants d’entreprise a elle aussi évolué en parallèle de la crise sanitaire. Le numérique est aujourd’hui perçu comme un facteur clé de transformation. En conséquence, beaucoup d’entreprises ont changé leur modèle économique et celui de l’abonnement gagne toujours plus de terrain.

Des offres et services toujours plus personnalisés

Lorsque l’on cherche à comprendre pourquoi les consommateurs se tournent davantage vers un modèle basé sur l’abonnement, le concept clé qui émerge tient en un mot : personnalisation. Pour réussir à séduire et satisfaire sa clientèle, une entreprise doit apprendre à la connaître. D’après une étude réalisée par One Spot, 87% des consommateurs déclarent qu’un contenu personnalisé influence leur perception d’une marque. 

Pour aller plus loin, un sondage de Marketing Insider Groupe nous dit que 78% des internautes américains questionnés affirment que cette personnalisation du contenu accroît leur désir d’achat. On comprend mieux pourquoi la récolte et l’analyse des données clients sont aujourd’hui au cœur des stratégies des entreprises.

En effet, au plus une marque va répondre aux attentes de ses abonnés, au plus elle va parvenir à les fidéliser. Pour aider les entreprises à se développer et à identifier au mieux les besoins de leur clientèle, l’utilisation d’un logiciel de facturation comme Sofacto peut fortement y contribuer. Solution SaaS appartenant à l’écosystème Salesforce, elle permet notamment de trier et d’analyser en temps réel la data récoltée

[1] https://www.leslivresblancs.fr/dossier/labonnement-le-modele-economique-incontournable

[2] https://www.20minutes.fr/societe/3084591-20210715-francais-passent-moyenne-3h30-jour-smartphone#:~:text=D’apr%C3%A8s%20une%20%C3%A9tude%20men%C3%A9e,le%20second%20trimestre%20de%202021.

[3] https://www.thinkwithgoogle.com/intl/de-de/marketing-strategien/apps-und-mobile/adidas-app-loyalty-program/amp/

[4] https://emarsys.com/fr/learn/white-papers/le-guide-du-marketing-mobile/

[5] https://siecledigital.fr/2020/05/04/zoom-na-pas-300-millions-utilisateurs-par-jour/

[6] https://ignitetech.com/softwarelibrary/onespot

Plus d'articles :