Problèmes de facturation récurrente : 5 défis et réponses pour les surmonter

Comment automatiser la gestion de vos processus de de facturation ?

Sofacto vous permet d’automatiser l’émission de vos factures et de vos relances. 

La facturation récurrente permet d’envoyer les mêmes factures tous les mois à un même client ou une même entreprise. L’automatisation de l’envoi des factures représente un gain de temps considérable à chaque fin de mois. Or, au moment d’éditer des factures, de nombreux obstacles peuvent se montrer. Focus sur la facturation récurrente et conseils pour bien la mettre en place.

Qu’est-ce que la facturation récurrente ?

Comme son nom l’indique, la facturation récurrente est un mode de facturation qui revient tous les mois et comporte systématiquement les mêmes éléments. D’un mois à l’autre, le montant de la facture n’évolue pas d’un iota, sauf rares exceptions. 

Pour facturer en toute simplicité, il est possible d’installer un logiciel d’automatisation.

Ce logiciel permet à l’émetteur, à la fois d’enregistrer toutes les informations indiquées sur ses factures mais aussi de gagner du temps et de l’énergie pour accomplir d’autres tâches professionnelles plus urgentes.

Problème numéro 1 : oublier d’indiquer les coûts

Dans une facture, l’ensemble des coûts doit apparaître dans les moindres détails

Tous les frais doivent donc être indiqués par souci de clarté et de transparence.

De plus, lorsque certains coûts sont passés à la trappe, cela peut s’avérer compliqué de les ajouter à la facture déjà envoyée au client ou à l’entreprise. 

Pour cela, il est heureusement possible de créer une nouvelle facture comportant tous les éléments manquants de la précédente facture, mais ce n’est pas la solution la plus pratique étant donné que cela rajoute de la paperasse inutilement. 

Solution : Afin de ne pas oublier de détailler tous les coûts la prochaine fois, nous recommandons de lister tous les frais pouvant apparaître dans une facture mensuelle. La solution idéale reste d’automatiser vos factures.

Problème numéro 2 : avoir un mode de facturation non évolutif

La plupart des entreprises adeptes de la facturation par abonnement choisissent entre deux options : construire leur propre système de facturation ou utiliser l’une des solutions d’automatisation disponibles sur le marché. Si construire un système de facturation en interne peut sembler être une option rentable à court terme, cela s’avère inefficace à long pour les raisons suivantes :

  • Plus le nombre de clients augmente, plus la gestion devient compliquée
 

Au fur et à mesure qu’une entreprise se développe, à chaque client ou abonné supplémentaire, chaque changement de prix, la prise en charge de différentes méthodes de paiement, les demandes de mise à niveau et de déclassement, la facturation flexible et les prorata vont s’ajouter à la complexité du code d’un système de facturation classique.

À ce stade, l’exploitation d’un système de facturation interne ressemblera à l’exploitation d’un deuxième produit au sein de votre produit principal, ce qui nous amène au deuxième point : 

  • Cela prend beaucoup trop de temps
 

Toute entreprise SaaS sur le point de se développer rapidement devrait être en mesure de gérer le plus rapidement possible la tarification, les coupons de réduction, etc. 

Cependant, le fait de dépendre d’un système de facturation maison (qui n’est toujours pas aussi puissant qu’une solution de facturation récurrente tierce), peut rendre les choses plus compliquées qu’elles n’en avaient l’air initialement. 

  • Absence de conformité
 

Au-delà de la question de la gestion de la facturation, il y a aussi la question de la sécurité des données. Un système de facturation “maison” collecte des informations de paiement et personnelles sensibles. Il ne faut pas oublier les règles du RGPD

C’est d’ailleurs la raison pour laquelle il est d’autant plus viable d’utiliser des plateformes de facturation récurrente existantes que de construire un système de facturation en interne. 

D’ailleurs, les solutions de facturation de Sofacto peuvent accélérer votre facturation récurrente, vous permettre d’éviter les pertes de revenus et faire de la gestion des abonnements un vrai jeu d’enfant.

Problème numéro 3 : perdre de l’argent à cause d’un mauvais système de paiement

Perdre des revenus en raison d’un désabonnement involontaire s’avère très désagréable lorsque vos clients n’avaient pas l’intention d’arrêter de payer. 

Cela peut se produire pour diverses raisons, depuis l’insuffisance de fonds jusqu’à l’épuisement des cartes de crédit, en passant par des problèmes de connectivité.  

Vous pouvez réduire le taux de désabonnement en gérant au mieux les relances. La relance est un processus qui consiste à réitérer les tentatives de paiement et à envoyer des rappels de paiement aux clients lorsqu’une transaction est refusée.

Voici quelques méthodes que vous pouvez utiliser pour éviter de perdre de l’argent inutilement : 

  • Envoyez un e-mail à votre client pour rappeler que les données de sa carte sont sur le point d’expirer.
  • Mettez en place des méthodes de paiement de secours pour chaque client afin qu’il puisse s’y rabattre immédiatement en cas de défaillance de la première méthode de paiement.

  

Problème numéro 4 : quand la facturation devient complexe

Si vous passez des semaines à créer des factures et à courir après les paiements, il est grand temps de choisir d’automatiser efficacement le processus de facturation.

Voici quelques étapes qui vous permettront d’améliorer votre processus de facturation :

  • Dites non aux factures passe-partout
 

Les factures sont souvent des opportunités d’image de marque ignorées. Les supports de facturation tels que les factures et même les e-mails de relance sont des endroits parfaits pour personnaliser votre entreprise et faire appel à votre créativité. Un bon logiciel d’automatisation doit vous permettre d’adapter vos factures à votre marque et à votre client, notamment en ce qui concerne les couleurs, le format de l’adresse, les détails du paiement, etc.

  • Optez pour la transparence
 

Facturez exactement quand vos clients doivent être facturés et avec précision. Assurez-vous que toutes les informations soient présentées dans un format clair et compréhensible.

Problème numéro 5 : complexité de la facturation internationale

La prise en charge de plusieurs méthodes de paiement, de devises et de règles fiscales différentes est le saint Graal de tout système de facturation récurrente. 

Pour réussir à entrer sur les marchés mondiaux, vous devez dans un premier temps surmonter les difficultés liées aux transactions internationales.

Lorsque vous vous lancez sur de nouveaux marchés à l’étranger, vous devez également répondre aux exigences fiscales locales et respecter les normes comptables. Outre le fait que votre architecture de facturation doit prendre en charge la localisation (tarification multi-devises), la prise en charge des méthodes et des passerelles de paiement internationales, l’automatisation des calculs de taxes est vitale.

Si votre système de paiement n’est pas flexible, cela vous empêchera de faire ce qui est le plus important pour vous, à savoir développer votre entreprise. Vous avez besoin d’une aide technologique qui peut vous aider à expérimenter rapidement la tarification.

La facturation récurrente, une automatisation efficace

Nous pouvons constater que la facturation récurrente n’est pas un processus simple. Des erreurs de facturation peuvent se produire et se produisent effectivement. Cependant, ces erreurs de facturation peuvent être évitées, et elles peuvent être résolues en quelques étapes simples.

Il est très important de regarder au-delà de la facturation avec un logiciel comme Sofacto, lequel priorise votre croissance

Un bon système de facturation peut vous aider à améliorer la fidélisation de vos clients en leur offrant une expérience de facturation exceptionnelle.

Plus d'articles :