Téléchargez notre glossaire des termes de la facturation

La facturation n’est pas toujours facilement compréhensible, Sofacto vous éclaire sur le sens de ces mots incontournables.

Remise, rabais et ristourne : 3 façons d’appliquer une réduction commerciale sur une facture. Mais qu’est-ce qui les différencie vraiment, et dans quelle situation choisir l’une ou l’autre ? Sofacto vous répond.

La remise

Cette pratique consiste à réduire le prix de vente d’un bien ou d’un service dans un but commercial. Il est souvent incontournable pour une entreprise de proposer plus ou moins occasionnellement des remises.

Elles peuvent s’effectuer de différentes manières, mais on distingue 2 grands champs d’application :

  • Promotions : elles englobent tout d’abord les célèbres soldes, les 2 seuls moments de l’année où les entreprises sont autorisées à vendre à perte. Mais si besoin, des déstockages ponctuels peuvent aussi faire l’objet de promotion. La saisonnalité entraîne également de plus en plus de promotions chez de nombreux commerçants.

Fidélisations : appliquer une remise de prix pour récompenser nos clients réguliers est un bon biais pour les inciter à revenir. Le déclencheur peut prendre la forme d’un important volume acheté ou d’un montant de facture particulièrement élevé. Accepter les négociations avec le client dans ce genre de cas, ou le proposer de notre propre initiative sera souvent un excellent moyen de consolider sa relation client.

À savoir : les promotions du type “1 produit acheté, 1 offert” sont bel et bien considérées comme étant des remises (en l’occurrence de 50%, déclenchées à chaque paire de produits achetés).

Le rabais

Cette baisse de prix se dénomme différemment en raison de sa cause, puisqu’elle découle d’un « défaut » dans les produits ou les services vendus. Les raisons d’un rabais sont le plus souvent : 

  • un défaut de qualité
  • un écart de conformité avec la commande initiale
  • un retard de livraison

Le rabais doit être proposé à titre exceptionnel par le vendeur, à valeur de compensation. Il ne faut pas sous-estimer là aussi son impact sur une relation client. Ne pas concéder de rabais dans des cas où il serait plutôt naturel de le faire serait forcément malvenu, autant en termes de fidélisation que de réputation.

À savoir : un rabais peut-être appliqué directement sur la facture ou a posteriori sous forme d’avoir (par exemple dans le cas d’un retard imprévu de livraison).

La ristourne

Quand l’on souhaite récompenser un client pour sa fidélité, il est possible de lui accorder une ristourne, calculée en fonction du montant total des ventes effectuées auprès de lui. Le moment idéal pour cela est donc généralement en fin d’exercice, mais elle se pratique aussi parfois en fin de trimestre ou semestre. 

La ristourne diffère également des 2 précédentes réductions, qui s’appliquent souvent sur le détail ou l’ensemble d’une facture. Ici, elle prend la forme d’un avoir.

On a encore une fois affaire à un procédé qui peut peser dans sa relation avec un client, explicitant que la régularité et la qualité de ses paiements méritent un tel geste.

À savoir : pour calculer une ristourne, il faut se baser sur le total du chiffre d’affaires réalisé chez ce client, sur la période donnée. Par exemple, 3% du CA lié au client sur l’année qui vient de s’écouler.

Leur application dans Sofacto

Les remises et rabais peuvent être exécutés très intuitivement dans Sofacto. n a bien vu leur importance du point de vue de la consolidation de la relation client. Et à ce titre, il est donc possible de les appliquer dans les factures mais aussi de les générer en amont au sein des offres. Vous pouvez ainsi former vos commerciaux pour inclure ces différents types de réductions dans leurs négociations, avant de les convertir en quelques clics en facture.

Il y a deux moyens de les mettre en place au sein d’une offre ou une facture : 

  • En bas de page, c’est-à-dire que la remise sera globale, à l’échelle du montant total HT.
  • Par ligne, soit détaillée selon les différents produits/services qui la composent. 

À savoir : ces deux moyens peuvent se côtoyer : dans ces cas-là, les remises en ligne sont alors additionnées à celle de bas de page.

Ces différentes réductions sont donc à maîtriser pour consolider la relation client, et à élaborer en étroite collaboration entre vos services commerciaux et comptables. C’est justement tout l’intérêt de Sofacto que de décloisonner ainsi le cycle de vente. Attention, les remises ont une visée commerciale et ne doivent absolument pas être un moyen de rectifier une erreur sur une facture déjà envoyée

Pour retrouver l’explication d’autres notions de facturation, n’hésitez pas à consulter notre glossaire dédié.

Plus d'articles :