Salesforce : quel avenir pour le leader mondial du CRM ?

crm-business-company-strategy-marketing-concept-min

Comment utiliser Sofacto ?

Créez et envoyez vos factures facilement. Créez vos propres modèles de factures, envoyez-les à vos clients et gardez un œil sur vos finances.

Récemment, Salesforce s’est fait remarquer pour l’acquisition de la plateforme collaborative Slack pour 28 milliards de dollars. De quoi y voir un signal fort quant à la bonne santé du leader mondial du CRM ? C’est en tout cas ce que laisse présager le bilan de 2021 et les prévisions sur les prochaines années.

Un bilan 2021 exceptionnel

« Nous sommes la société de logiciels d’entreprise à la croissance la plus rapide de tous les temps ». C’est en ces mots que Mark Benioff – CEO de Salesforce – s’est adressé lors de la présentation des résultats trimestriels de l’entreprise au mois d’août 2021. Difficile de lui donner tort lorsque l’on se penche sur les chiffres affichés. En l’espace d’une année, le géant du CRM affiche une croissance estimée à 23%, ce qui représente un chiffre d’affaires trimestriel de 6,34 milliards de dollars.

Comment expliquer le succès de Salesforce ? En premier lieu, le logiciel est très facile et rapide à déployer au sein d’une entreprise. La personnalisation offerte par Salesforce est également une raison importante de son succès, au même titre que son accessibilité. En effet, la plateforme est basée sur un modèle SaaS, modèle qui séduit toujours plus d’entreprises pour son agilité. La crise sanitaire a par ailleurs fortement contribué à l’essor des solutions SaaS, notamment par l’intermédiaire du télétravail.

Enfin, Salesforce est également reconnu pour l’intégration de logiciels et applications tierces au sein de son écosystème, comme c’est le cas pour Sofacto. Au-delà de ces intégrations, c’est aussi et surtout la démarche centrée sur la fusion et l’acquisition auprès d’autres plateformes qui permet à Salesforce de maintenir une très forte croissance année après année.

Salesforce innove et se développe en continu

Pour continuer à se développer, une entreprise doit sans cesse innover. Quand on se penche sur le cas Salesforce, on constate que l’innovation est dans l’ADN de l’entreprise, aussi bien dans les produits et les fonctionnalités proposées que dans la gestion et le management des équipes.

L’année dernière, Salesforce a fait sensation en annonçant l’autorisation de télétravail permanent à la majorité de ses 9 000 employés de San Francisco. Le signal envoyé est d’autant plus fort quand on sait que l’entreprise est le plus gros employeur privé de la ville. À l’image de son modèle SaaS, Salesforce a justifié cette décision en affirmant que la « flexibilité est un avantage clé ».

Dans les mesures récentes, on peut évoquer le très bon accueil des nouvelles fonctionnalités offertes par la Salesforce Summer 2021. On le sait, l’expérience client est aujourd’hui au cœur des préoccupations des entreprises, raison pour laquelle Salesforce accorde une importance particulière aux retours et aux attentes de ses utilisateurs.

Parmi les grandes nouveautés de 2021, on peut mentionner le lancement de plateforme de streaming vidéo « Salesforce+ » à destination du BtoB. On peut notamment y voir des séries et interviews qui traitent de stratégie marketing et retracent le parcours de grands dirigeants d’entreprise à travers leurs expériences personnelles.

Plus récemment, Salesforce s’est à nouveau distingué par l’obligation de l’authentification multifactorielle. Avec la crise sanitaire, les cyberattaques se sont multipliées, notamment auprès des plus petites entreprises. Le passage à la MFA est donc l’occasion de sécuriser encore plus les données qui transitent sur le cloud.

Vers encore et toujours plus de croissance ?

À première vue, il apparaît délicat de se projeter sur l’avenir de Salesforce tant le paysage numérique des entreprises continue d’évoluer. On a pu le constater tout récemment, la crise sanitaire a considérablement accéléré la transformation digitale d’une bonne partie d’entre elles. Qui plus est, avec le passage à la facturation dématérialisée pour l’ensemble des entreprises assujetties à la TVA annoncée pour 2024, nul doute que cette transformation numérique va continuer à prendre de l’ampleur sans discontinuité.

Si l’on s’intéresse maintenant à une étude réalisée par IDC en septembre 2021, on apprend que les prévisions à propos de l’écosystème Salesforce sont sans précédent. D’ici à 2026, IDC prévoit que l’ampleur de la plateforme devrait connaître une croissance multipliée par six. Ici, on parle bien de l’écosystème Salesforce dans son ensemble, c’est-à-dire en tenant compte de ses partenaires et des logiciels intégrés comme Sofacto.

L’étude insiste notamment sur le chiffre d’affaires ainsi que sur la création d’emplois. D’après elle, 9,3 millions de nouveaux emplois seraient à pourvoir en l’espace de cinq ans. À l’échelle de la France, ce nombre est estimé à 211 300 pour un chiffre d’affaires global évalué à 63,6 milliards de dollars, soit environ 56 milliards d’euros.

En résumé, l’hégémonie de Salesforce sur le marché mondial du CRM ne semble pas prête d’être remise en question. Forte d’une croissance continue depuis sa création, les experts s’accordent à dire que la plateforme devrait conserver son leadership dans les années à venir, bien aidée par sa stratégie de fusion et d’acquisition ambitieuse ainsi que par l’importance accordée à l’innovation.

[1] https://www.channelnews.fr/salesforce-affiche-une-croissance-de-23-de-ses-revenus-trimestriels-105018

Plus d'articles :