Subscription Economy : focus sur l'essor des solutions SaaS verticales

Comment utiliser Sofacto ?

Créez et envoyez vos factures facilement. Créez vos propres modèles de factures, envoyez-les à vos clients et gardez un œil sur vos finances.

Sur le marché de l’économie par abonnement, les SaaS gagnent chaque année en popularité en raison de la transformation numérique des entreprises. Depuis peu, un modèle en particulier semble se détacher : le SaaS vertical.

Qu’est qu’une solution SaaS verticale ?

Une solution SaaS – pour Software as a Service – prend la forme d’un abonnement à un logiciel en ligne. Contrairement au modèle On-premise, les SaaS se distinguent par une plus grande agilité, en plus de s’inscrire dans l’ère du cloud computing et de la subscription economy

Parmi ces logiciels par abonnement, on peut mentionner deux grandes familles : les SaaS horizontaux et les Saas verticaux. Contrairement à son homologue que l’on peut qualifier de plus généraliste et grand public, une solution SaaS dite verticale va se concentrer sur un secteur d’activité ou une profession bien précise. Le but ? Apporter des solutions clé en main spécifiques aux besoins que peuvent rencontrer les entreprises concernées.

À titre d’exemple, un média journalistique doit savoir gérer au mieux ses abonnements, la planification de ses publications et tout un tas de composantes inhérentes à la profession. Pour ce faire, il peut avoir recours à une solution SaaS verticale spécialisée dans les médias.

Quels sont les avantages et inconvénients par rapport aux SaaS horizontaux ?

Bien que les SaaS verticaux tendent à se démarquer davantage depuis quelque temps, les SaaS horizontaux représentent encore une part importante du marché. En effet, il existe des besoins communs à tous les secteurs d’activité, comme la gestion de la trésorerie pour ne citer qu’elle.

Du point de vue des éditeurs, la commercialisation d’une solution SaaS horizontale permet de cibler une audience bien plus large. Toutefois, les coûts d’acquisition sont globalement plus élevés et il peut s’avérer plus difficile de se faire une place au milieu de la concurrence. 

Les SaaS verticaux quant à eux sont qualifiés de niches. Il en résulte un taux de conversion des leads plus efficace. La fidélisation de la clientèle est également facilitée par l’expertise de l’éditeur dans le domaine concerné. En effet, il propose généralement un produit adapté et conforme aux normes du secteur d’activité en question. À noter que l’un des défis principaux des éditeurs de SaaS verticaux est justement de convaincre un client de migrer d’une solution horizontale vers une solution verticale.

En bref, là où un éditeur de SaaS verticaux va énormément se concentrer sur les avis et les retours de ses clients pour améliorer son produit et le rendre toujours plus adapté à une profession particulière, un éditeur de SaaS horizontaux va davantage veiller à développer des fonctionnalités plus larges pour plaire au plus grand nombre.

Un futur dominé par les SaaS verticaux ?

Si l’on se réfère à la parole des experts dans le domaine, il semblerait que l’avenir du modèle de l’économie par l’abonnement devrait être dominé par les SaaS verticaux. La raison ? De plus en plus d’entreprises souhaitent obtenir des solutions adaptées à des besoins uniques. À l’ère du numérique, où l’analyse de KPI (indicateurs clés de performance) est l’un des nouveaux moteurs de développement d’une entreprise, difficile de voir les SaaS verticaux ne pas tirer leur épingle du jeu. Pour rappel, un logiciel comme Sofacto propose d’ores et déjà des fonctionnalités similaires avec notamment la possibilité de créer des tableaux de bord personnalisés à partir de la data récoltée.

Du côté du marché des logiciels en France, les voyants sont au vert. D’après une étude réalisée par l’ESSEC Développement Junior, celui-ci devrait atteindre la barre des 28 milliards d’euros d’ici à l’horizon 2024. Dans un même ordre d’idées, on sait que les besoins consacrés à l’écosystème SaaS ne cessent de croître depuis quelques années. C’est en tout cas ce qu’affirme une analyse de KPGM dans laquelle on apprend que le budget des entreprises en la matière pourrait être multiplié par neuf.

En résumé, l’essor des solutions SaaS verticales s’inscrit pleinement dans les nouveaux besoins des entreprises. Portées par un marché en pleine croissance, elles ont un rôle prépondérant dans leur bon développement. Au plus un éditeur est en mesure d’intégrer les enjeux de sa clientèle et de son secteur d’activité, au plus il est à même de proposer un produit conforme aux attentes. 

[1] https://www.sempai.io/blog/quelle-place-pour-la-france-dans-le-marche-des-saas

[2] https://itsocial.fr/actualites/produits/beamy-et-mega-sallient-autour-dune-solution-permettant-de-mieux-controler-lexplosion-du-saas/

Plus d'articles :